Contactez-nous 24h/24, 7 jours sur 7 0805 10 99 17

Dépensez 400 € et bénéficiez de la livraison standard gratuite.

République Française, € EUR
Français

Femmes remarquables. Mode remarquée. Chaque jour.

Porter
Femmes d'exception

Les 20 visages de l’avenir

Dans le sens des aiguilles d'une montre en partant du haut à gauche : Xiye Bastida, Maude Apatow, Indya Moore, Coco Gauff, Joy Crookes, Koffee, Maitreyi Ramakrishnan, Minju Kim, Aranya Johar, Cassi Namoda, Celeste, Daisy Edgar-Jones.

En l’honneur du 20e anniversaire de NET-A-PORTER ce mois-ci, PORTER a décidé de tourner son regard vers l’avenir et de s’intéresser aux visages du futur. Découvrez 20 noms à retenir qui, nous le prédisons, resteront sur toutes les lèvres pendant les années à venir.

L’actrice so british Daisy Edgar-Jones s’est fait connaître en incarnant Marianne dans la série adaptée du roman de Sally Rooney Normal People.

Daisy Edgar-Jones

Daisy Edgar-Jones est la star de la série à succès des chaînes Hulu et BBC Normal People, adaptée du roman de Sally Rooney. La star de 22 ans y incarne Marianne, le personnage principal aussi étrange que sympathique. Si le milieu du cinéma et de la télévision est en pause à cause de la pandémie, et que nous ne savons pas quand nous pourrons la revoir prochainement à l’écran, nous sommes certaines d’une chose : une étoile est née.

Minju Kim

Bien qu’elle ait lancé son label en 2014 et qu’elle ait été finaliste du Prix LVMH la même année, c’est en 2020 que la créatrice sud-coréenne Minju Kim s’est fait un nom, et presque du jour au lendemain. En effet, elle a remporté le concours Next In Fashion de Netflix, un prix d’un montant de 250 000 dollars, ainsi que l’opportunité de rejoindre les marques vendues sur NET-A-PORTER. Minju Kim a certainement séduit les spectateurs autour du monde pour sa personnalité attachante, mais c’est surtout sa vision unique et futuriste de la féminité qui a conquis les juges.

Aranya Johar

La poétesse indienne Aranya Johar s’est fait connaître sur internet en 2017 quand elle a publié le poème en slam A Brown Girl’s Guide to Gender, qui a obtenu un million de vues en un seul jour. Les sujets abordés dans sa prose sont variés : le genre, l’égalité, le mouvement body positivity et le bien-être mental. À 21 ans, elle est aussi le plus jeune membre du conseil pour l’égalité des genres du G7.

Coco Gauff

Cori « Coco » Gauff a mis le monde du tennis à ses pieds en 2019 quand elle a battu Venus Williams lors du premier tour de Wimbledon. À 15 ans, elle est la plus jeune joueuse à s’être qualifiée pour le prestigieux tournoi. Mais Coco Gauff ne se contente pas de marquer des points sur les terrains de tennis : elle parle ouvertement des pressions subies à ses débuts (dont des comparaisons répétées à Venus et Serena Williams). Déterminée à renverser les barrières pour les générations futures, elle pense que rester honnête à propos de ses combats est la meilleure façon d’ouvrir la voie.

En 2017, le poème de l'auteure indienne Aranya Johar A Brown Girl’s Guide to Gender, a obtenu un million de vues en tout juste deux jours.
La star de Pose Indya Moore utilise sa plateforme pour offrir plus de visibilité aux personnes transgenres et non-binaires.

Indya Moore

La pionnière Indya Moore incarne Angel Evangelista dans la série télé à succès Pose, qui met en lumière des danseurs issus des communautés LGBTQ+ afro-américaines et latinos dans le New York des années 80 et 90. Elle a aussi défilé lors de la Fashion Week de New York et posé pour Gucci et Dior. Membre de la communauté transgenre et non-binaire, Indya utilise sa notoriété afin d’offrir plus de visibilité à ses pairs et de défendre une cause qui lui tient à cœur.

Joy Crookes

Joy Crookes est une chanteuse et parolière néo-soul dont les musiques et les clips sont inspirés de son enfance au Sud de Londres ainsi que de ses racines bangladaises et irlandaises. Dans ses chansons, elle aborde avec sincérité des thèmes comme l’immigration, l’appartenance et la santé mentale. Le single de 2019 London Mine célèbre la diversité de la capitale anglaise, et son nouveau titre sorti en 2020, Anyone But Me, traite de ses propres batailles avec son mental.

Meryll Rogge

L’excentricité de Christopher Kane mêlée à la créativité de Dries Van Noten et à l’éclectisme de Marc Jacobs : voici ce qui pourrait résumer au mieux la collection AH20 de Meryll Rogge. La designer belge a en effet travaillé avec Dries Van Noten et Marc Jacobs, et ce n’est que depuis l’année dernière qu’elle vole de ses propres ailes. Ses mailles fluo et tailleurs impeccables sont inspirés des soirées new-yorkaises des années 80 et fabriqués dans une étable flamande du 19ème siècle aménagée à Gand. Ses créations rafraîchissantes ont déjà séduit la planète mode.

Carlijn Jacobs

Carlijn Jacobs est une photographe et réalisatrice née aux Pays-Bas, qui partage son temps entre Londres et Paris. Ses clichés sont déjà apparus dans les pages de Vogue, Le Monde et Beauty Paper, et elle a collaboré avec Fenty sur un shooting photo futuriste mettant en scène des statues parisiennes arborant des lunettes de soleil. Pendant le confinement, elle est parvenue à réaliser des photos de bijoux et de chaussures chez elle.

La designer belge Meryll Rogge s’inspire des soirées new-yorkaises des années 80 pour ses créations colorées.
L’artiste et performeuse Cassi Namoda puise l’inspiration dans son identité pluriculturelle.

Cassi Namoda

L’artiste et performeuse Cassi Namoda est connue pour ses travaux colorés et poignants. S’inspirant de son héritage multiculturel, Cassi se focalise sur le quotidien (mondain et dramatique, les joies et les peines) de la vie postcoloniale au Mozambique, où elle est née. Après avoir exposé à Los Angeles et Miami, sa prochaine exposition se tiendra à Londres, quand le confinement sera levé. Cassi Namoda faisait aussi partie des illustrateurs ayant travaillé sur le numéro de janvier de Vogue Italie, dans lequel les habituelles photographies ont été remplacées pour la première fois par des illustrations dans le but de promouvoir plus de durabilité dans l’industrie de la mode.

Maitreyi Ramakrishnan

Maitreyi Ramakrishnan incarne le personnage principal de la série Netflix Never Have I Ever, et avait été repérée en 2019 lors d’un casting par Mindy Kaling. L’actrice de 19 ans, d’origine canadienne et tamoul, s’est exprimée sur l’importance de représenter les populations sud-asiatiques et tamoul à l’écran. Sa performance brillante et son génie comique nous ont conquises.

Kiley Reid

La biographie Twitter de Kiley Reid indique simplement : « J’écris de la fiction sur les classes sociales, l’argent et la race. » Une description très humble de son travail, qui offre des personnages complexes et précis, des points de vue culturels tranchés et qui donnent envie de tourner une page après l’autre. Récemment diplômée de l’Iowa Writers’ Workshop (où elle a remporté le Truman Capote Fellowship), elle a sorti son premier roman, Such A Fun Age, devenu un hit littéraire en 2020. Lena Waithe, une grande admiratrice, en a déjà acquis les droits.

Koffee

Mikayla Simpson est plus connue sous le nom de Koffee, un surnom léger pris au sérieux par le milieu de l’industrie depuis le début de l’année quand son premier EP, Rapture, a remporté le Grammy Award du meilleur album reggae. Elle est la personne la plus jeune (19 ans) et la seule femme à avoir jamais remporté ce prix. Sa musique joyeuse et optimiste est exactement ce dont nous avons besoin en ce moment.

La romancière américaine Kiley Reid, dont le premier roman Such A Fun Age a été un vrai succès littéraire en 2020.
L’actrice anglaise Emma Corrin est connue pour avoir incarné la Princesse Diana dans la saison 4 de la série The Crown.

Emma Corrin

L’actrice de 24 ans Emma Corrin, originaire du Kent, risque bien de vous toucher droit au cœur. En effet, après avoir joué dans Pennyworth in en 2019 et Misbehaviour de Philippa Lowthorpe cette année, Emma incarnera la princesse Lady Di (juste avant qu’elle ne soit couronnée) dans la quatrième saison de The Crown.

TOVE

Le label londonien Tove (inspiré du nom danois qui signifie « force » et « beauté ») propose des créations romantiques pour les femmes modernes. Fondé en 2019 par Camille Perry et Holly Wright, qui se sont rencontrées quand elles travaillaient comme acheteuse et graphiste chez Topshop, il se veut vecteur de changement dans l’industrie grâce à ses designs élégants, faciles à porter et faits pour durer.

Celeste

La chanteuse soul Celeste a démarré sa carrière en beauté avec une nomination au BBC Music’s Sound de 2020 en janvier, et le titre de Brits Rising Star Award fin 2019. Alors que sa première tournée a dû être repoussée à cause de la pandémie, son premier album ne manquera pas quant à lui de marquer les esprits cette année.

beabadoobee

La chanteuse et parolière d’origine philippine et britannique beabadoobee (Bea Kristi) a connu un succès retentissant depuis le lancement de son titre Coffee sur YouTube en 2017. Ses musiques originales ont aussi attiré l’attention des pros de l’industrie, et ses deux premiers EPs sont sortis l’année suivante. Elle a aussi fait la première partie du groupe The 1975 lors de sa tournée au Royaume-Uni et en Amérique du Nord, et son album est prévu pour cette année, que nous attendons avec impatience.

Après avoir remporté le titre de Brits Rising Star Award en 2019, Celeste a été nominée aux BBC Music’s Sound of 2020.
L’activiste d’origine chilienne et mexicaine Xiye Bastida faisait partie des principaux organisateurs du mouvement Fridays For Future à New York.

Xiye Bastida

Xiye Bastida est l’une des figures de proue du combat contre le changement climatique. La jeune activiste de 18 ans d’origine chilienne et mexicaine fait partie des organisateurs du mouvement Fridays For Future né à New York. Elle coordonne aussi l’initiative Re-Earth et fait partie du comité du mouvement Peoples Climate. En 2018, elle s’est exprimée sur la cosmologie indigène au World Urban Forum des Nations Unies, où elle a reçu le prix Spirit of the UN.

Jasmine Lee-Jones

La première pièce de Jasmine Lee-Jones, au titre provocateur, Seven Methods of Killing Kylie Jenner, a reçu l’approbation des critiques et du public dès les premières représentations à Londres en 2019. L’auteure, qui faisait alors partie d’un programme pour les jeunes au théâtre Royal Court, a remporté le prix de la Pièce la plus prometteuse lors des Evening Standard Theatre Awards en 2019. Sa dernière création irrévérente, Batshit, fait partie d’une série de pièces digitales crées pour la BBC pendant la pandémie. En 2021, le chaos règne sur Terre suite à la mauvaise gestion de la crise du coronavirus.

Maude Apatow

Si la carrière de Maude Apatow a débuté en famille (elle a tenu le rôle de la fille de Leslie Mann, sa véritable mère, dans les films de son père, Judd Apatow), mais l’actrice vole désormais de ses propres ailes. Elle joue l’un des personnages principaux dans Euphoria et Hollywood, et est de nouveau dirigée par son père dans The King of Staten Island, aux côtés de Pete Davidson. Elle a aussi émis le souhait de passer derrière la caméra, et nous éblouit sur les tapis rouges en tenues Miu Miu et Rodarte.

Peter Do

Les coupes amples, les découpes tendance et les jeux asymétriques sont devenus sa marque de fabrique. Peter Do (prononcer « dow ») imagine des vêtements sexy et désirables avec une touche subversive. Le créateur new-yorkais a travaillé avec Céline et Derek Lam avant de lancer sa marque avec une poignée de bons amis. La collection AH20 sera sa quatrième, et en plus d’avoir remporté le prestigieux prix LVMH, Peter Do a séduit Zendaya, Solange et Beyoncé. Trois personnalités qui incarnent parfaitement l’esthétique renversante du designer prodige.

ARTICLES ASSOCIÉS

Après avoir exprimé son envie d’écrire et de passer derrière la caméra, l’actrice américaine Maude Apatow compte bien marquer l’industrie du film de son empreinte.