Contactez-nous 24h/24, 7 jours sur 7 0805 10 99 17

Aucun changement n’affectera votre expérience shopping, et aucun frais de douane ni taxes ne seront ajoutés. Veuillez consulter notre FAQ.

Profitez de 10 % de remise sur votre premier achat avec le code FIRST10. Offre soumise à conditions.

Livraison Premier ou Prochain jour ouvré offerte quand vous dépensez plus de 1 000 £/1 000 $/1 000 €/10 000 $HK.

République Française, € EUR
Français

Femmes remarquables. Mode remarquée. Chaque jour.

Porter
Femmes d'exception

L’invitée de notre Podcast Sinéad Burke s’exprime sur le pouvoir de la mode et son affection pour Christopher Kane

Dans la nouvelle série de podcasts PORTER, Pieces of Me: My Life in Seven Garments, Sinéad Burke, institutrice et militante pour les droits des handicapés, revisite avec SARAH BAILEY (et à travers des vêtements) des expériences qui l’ont marquée pour toujours, de sa visite à la Maison-Blanche à celle du Forum économique mondial de Davos. Ici, nous vous offrons un aperçu de l’amour de Sinéad pour la mode, et du travail qu’elle entreprend pour promouvoir une industrie inclusive. Découvrez dès aujourd’hui le message de Sinéad sur ce nouveau podcast.

Femmes d'exception

« Ce qui touche les cœurs et les esprits est une histoire humaine », dit Sinéad Burke. « Si j’ai appris quelque chose dans mon rôle de militante, c’est que chacun d’entre nous fait face à a son propre défi. »

Écrivaine, de formation académique, activiste et invitée au front row des défilés, Sinéad est une passionnée de mode qui a utilisé son histoire personnelle pour interpeller l’industrie face au vrai sens de l’inclusion.

Atteinte d’achondroplasie depuis sa naissance, une anomalie de la croissance des os qui engendre un nanisme, Sinéad est petite, comme son père, et mesure 1,05 mètre. À la tête d’une fratrie de cinq enfants, elle a été élevée, et vit toujours, à Navan (à une heure de Dublin). Ses quatre frères et sœurs ont eu une croissance normale et ne partagent pas sa passion innée pour la mode. « Je pense que la réelle raison derrière mon amour pour la mode est sans doute qu’elle est pour moi un moyen extraordinaire de montrer au monde qui je suis. »

Aujourd’hui personnalité éloquente qui s’est adressée au Forum économique mondial de Davos (habillée par Gucci), et a animé son propre Ted Talk, Pourquoi faut-il rendre le design accessible à tous, son amour pour l’industrie reste indiscutable. « Rencontrer Christopher Kane et réaliser qu’il savait qui je suis ? C’est la meilleure chose qui me soit arrivée dans la vie ! », dit-elle avec humour.

Les ensembles assortis que mes sœurs et moi portions enfants

Une photo de Sinéad en 1994.

« En tant qu’aînée, et surtout pendant l’adolescence, j’ai voulu inculquer un sens vestimentaire à mes sœurs – et me suis vite rendu compte que ça ne les intéressait pas. Si je cherchais à savoir pourquoi, je dirais que c’est probablement parce que pour elles c’était beaucoup plus facile de s’habiller. »

Mes souliers sur mesure Salvatore Ferragamo

Sinéad Burke, ici en photo avec ses chaussures Salvatore Ferragamo, 2019.

« Les chaussures sont un symbole de maturité. Mais les seules chaussures que je trouvais étaient soit recouvertes de paillettes, soit colorées en rose foncé, soit décorées de lumières clignotantes ! Je ne me sentais pas femme chaussée de tels modèles. J’ai rencontré l’extraordinaire Paul Andrews, directeur artistique de Ferragamo, et lui ai dit assez franchement : "Vous devriez faire du sur-mesure pour les personnes de petite taille." »

La tenue que j’ai portée à la Maison-Blanche en 2016

« Je suis allée au siège de Riverdance à Dublin et j’y ai rencontré l’équipe des costumiers, qui m’a confectionné une sublime jupe en satin bleu, à taille haute et qui ondulait au sol, et une chemise flatteuse qui soulignait les épaules. Je les ai encore. »

Mon trench Burberry fait sur mesure

Les étapes de la customisation de son trench Burberry, 2017.

« Le trench coat est une pièce culte de la mode qui surpasse les définitions de style. C’est un symbole. Je le considère presque comme une armure. »

La robe Christopher Kane que j’ai donnée au Musée national d’Ecosse en 2018

« Je suis une admiratrice de Christopher Kane et de ses créations depuis très longtemps. Nous nous sommes rencontrés à l’avant-première du Gala du Met en 2018, alors que nous regardions les iconographies religieuses. J’ai entendu Christopher m’appeler par mon nom et je me suis dit que c’était la meilleure chose qui me soit arrivée dans la vie. »

La robe en soie plissée bleue de Gucci que j’ai portée sur le podium du Forum économique mondial en 2019

« Quand vous ne mesurez que 1,05 mètre, mais que vous arrivez à un forum économique dans une robe en satin bleu faite sur mesure par Gucci, vous sortez du lot, et votre message en est mis en valeur. Plus que tout, cela prouve que l’industrie de la mode peut s’adapter aux différences. »

Ma pièce essentielle : un perfecto en cuir écoresponsable RE/DONE

Ici avec son perfecto, en 2019.

« Je l’ai tellement porté, j’ai déjà dû remplacer par trois fois la doublure. Il est la définition de forme et fonction, et répond à mes inspirations morales en tant que personne. »

Pour écouter l’interview et découvrir les autres épisodes du podcast Pieces of Me: My Life in Seven Garments, abonnez-vous via Apple Podcasts, Google Podcasts, iHeartRadio, Stitcher et bien d’autres.