Contactez-nous 24h/24, 7 jours sur 7 0805 10 99 17

Aucun changement n’affectera votre expérience shopping, et aucun frais de douane ni taxes ne seront ajoutés. Veuillez consulter notre FAQ.

Profitez de 10 % de remise sur votre premier achat avec le code FIRST10. Offre soumise à conditions.

Livraison Premier ou Prochain jour ouvré offerte quand vous dépensez plus de 1 000 £/1 000 $/1 000 €/10 000 $HK.

République Française, € EUR
Français

Femmes remarquables. Mode remarquée. Chaque jour.

Porter
Femmes d'exception

La justice, la narration et le pouvoir selon Jerrika Hinton

L’actrice JERRIKA HINTON est à l’affiche de la nouvelle série Hunters sur Amazon, et discute avec KATIE BERRINGTON de l’industrie du cinéma ainsi que de l’importance de se fier à ses instincts.

Femmes d'exception

Le meilleur conseil que Jerrika Hinton ait reçu est venu de la part d’une ancienne collègue qui lui a dit « Continue ce que tu es en train de faire et poursuis cette bataille positive », se remémore l’actrice originaire de Dallas. « Elle m’a dit que le combat était une étape primordiale pour trouver sa place dans l’industrie. »

Une recommendation qu’elle n’a jamais oubliée en progressant dans sa carrière. Lorsqu’elle choisit un rôle, elle s’attache à l’intérêt de l’histoire, se demande si elle est à même de la porter à l’écran, et si les personnes à l’origine du projet sont « de bonnes personnes ». Jerrika Hinton, 38 ans, est célèbre pour avoir campé le rôle de Stephanie Edwards dans la série Grey’s Anatomy de 2012 à 2017. Elle incarne aujourd’hui Millie Malone, un agent du FBI, dans Hunters sur Amazon.

L’intrigue se déroule à New York en 1977 et suit le quotidien d’une équipe de chasseurs de nazis qui essaient de déjouer un horrible complot organisé par des officiers de haut rang pour instaurer un IVe Reich aux États-Unis. « J’ai été immédiatement séduite par le brio avec lequel David Weil [le créateur de la série], a mélangé ces textures et ces tons différents afin de créer un genre complètement nouveau », se souvient Jerrika Hinton en repensant à sa première lecture du scénario. Au casting figurent Al Pacino, Josh Radnor, Kate Mulvany et Tiffany Boone, et Jordan Peele (Get Out, Us) en est le producteur exécutif.

« Millie travaille pour le FBI et est une fervente catholique. Ces deux éléments étaient une partie primordiale pendant la phase de recherche », dit-elle à propos de la façon dont elle a interprété les différents aspects de la personnalité du personnage, et du contexte du tournage. « J’ai rencontré une femme formidable, un agent à la retraite qui fut l’une des premières femmes noires à travailler dans le bureau où elle officiait. Discuter avec elle de ses expériences professionnelles fut fantastique. Je me suis aussi informée sur le catholicisme, ainsi que sur les moments de l’histoire qui correspondaient à mon personnage et étaient susceptibles de justifier ses choix. »

L’histoire s’inspire de faits réels (mais pas d’un groupe précis) et, selon Jerrika Hinton, les thèmes abordés traversent les époques et les contextes. « Je pense que si vous prenez n’importe quelle histoire abordant la vengeance, la haine, la justice, la condition de malfaiteur ou de héros, alors vous pouvez faire des parallèles avec d’autres périodes historiques. Donc l’histoire ne fait pas uniquement écho à la scène politique actuelle, car ces thèmes universels sont indépendants d’une époque particulière. »

La justice est un concept que Jerrika Hinton a exploré grâce au soutien à long terme de The Innocence Project, une organisation à but non lucratif qui travaille à la refonte du système judiciaire afin de prévenir les injustices et d’exonérer les individus condamnés à tort grâce aux tests ADN. « Ce type d’organisation effectue un travail précieux. Vous savez, ces institutions auxquelles nous faisons confiance, comme c’est le cas de Millie, ne sont pas infaillibles, et il est crucial que des organisations comme la nôtre existent. »

Elle s’exprime avec passion et une connaissance pointue des différents problèmes qui l’intéressent. « Je suis confrontée au niveau de responsabilité lié aux causes que je soutiens publiquement, notamment sur ma plateforme personnelle. Je crois qu’être socialement responsable et consciente est tout simplement ma responsabilité en tant qu’être humain. »

Les arts sont un outil puissant pour faire évoluer les choses car « l’espèce humaine est basée sur le récit depuis la nuit de temps ». Ses propres méthodes pour raconter une histoire proviennent de domaines plus étendus que la comédie, car elle est également écrivaine et photographe. Vous pouvez découvrir sa série Project in Portraits qui a débuté avec des clichés de son entourage publiés sur Instagram. « Pourquoi choisir quand on peut tout avoir ? » sourit-elle lors que je l’interroge sur ses différents projets créatifs.

« J’aime toucher autant de sens que possible », dit Jerrika Hinton à propos de sa recherche et son évocation des sens dans son œuvre. « Je tends vers une immersion et une approche totale des choses avec la mentalité d’une novice : « Que puis-je apprendre ici ? Laissez-moi rester ouverte d’esprit. »

Cette industrie a un effet vraiment étrange sur les gens. Comme si elle essayait de vous rendre moins dépendante de vos instincts… Je sais comment m’habiller, je connais mon style, et je vais m’y fier plutôt que de mettre ça entre les mains d’une personne qui ne me connaît pas
Jerrika Hinton incarne l'agent du FBI Millie Malone dans Hunters sur Amazon.

Pour cette tournée de conférences de presse elle a cessé de faire appel à des stylistes, et choisi elle-même ses propres tenues. « Cette industrie a un effet vraiment étrange sur les gens. Comme si elle essayait de vous rendre moins dépendante de vos instincts… Je sais comment m’habiller, je connais mon style, et je vais m’y fier plutôt que de mettre ça entre les mains d’une personne qui ne me connaît pas. »

Elle résume son style en trois personnages : « Je ressemble soit à un garçon manqué en cachemire, soit à un professeur d’arts, soit à une goule du sud des États-Unis ! » dit-elle en riant. Le jour où nous nous rencontrons elle ressemble au second : elle est vêtue d’un short plissé orange Issey Miyake enfilé par-dessus une robe drapée du label coréen minimaliste Kaarem, et de bottes en velours bleu Aquazurra.

Le fait qu’elle suive ses instincts et prenne ses propres décisions s’applique aussi bien à sa garde-robe qu’aux causes qu’elle soutient et à la façon dont elle mène sa carrière. Qu’est-ce qui lui procure un sentiment de pouvoir ? « Admettre la verité. C’est ce qui compte le plus. Et en ce qui concerne les vêtements, la joie et le confort me permettent de me sentir puissante et vivante. »

Hunters sera disponible sur Amazon Prime Video à partir du 21 février 2020.

ARTICLES ASSOCIÉS

Les personnes mentionnées dans cet article ne sont pas associées à NET-A-PORTER et n’en assurent pas la promotion, ni celle des produits présentés.